Comment bien choisir son matelas ? conseils choix matelas

categories Categorie: Non classé

 

Le matelas est un élément essentiel, à ne pas négliger dans le choix d’une bonne literie. Mais comment bien choisir son matelas  ?
Voici quelques conseils pour trouver le matelas qu’il vous faut.

Pour juger de la qualité d’un matelas, nous devons avant tout être vigilants aux 3 principaux facteurs.

Le premier étant celui de la qualité du soutien apporté par la suspension (l’âme du matelas : le bloc latex ou les ressorts..) qui doit s’adapter à la morphologie du dormeur.
Le deuxième point étant celui de la qualité de l’accueil et la régulation thermique apportés par le garnissage, celui-ci peut être naturel ou synthétiques (coton, laine ou ouate, dacron…).

Enfin, ne négligez pas les critères d’hygiène qui dépendent principalement du système d’aération et des traitements (coutil et garnissage, plates bandes Aeroflex coutil micro aéré…) pour assurer une bonne ventilation du matelas. 

Il existe 3 familles de Matelas : Les matelas ressorts, les matelas mousse (polyéther, polyuréthane) ou à mémoire de forme et les matelas latex (de syntèse ou d'origine naturelle).

 

Mousse, latex ou ressorts ?

Les ressorts et la mousse se partagent la préférence des Français, le latex arrivant en troisième position. Il est malaisé de résumer les caractéristiques de chaque matière, la façon d'apprécier un matelas étant éminemment subjective. Tout au plus peut-on dire que, dans les matelas à ressorts, la circulation d'air est a priori mieux assurée : les personnes qui transpirent beaucoup peuvent préférer. Les ressorts sont aussi mieux adaptés aux fortes corpulences.

 

Densité, nombre de ressorts, quelle incidence ?

On peut imaginer que la densité de la mousse ou du latex reflète la plus ou moins grande fermeté. Mais en réalité, ce n'est qu'un indice car le maintien offert par le matelas dépend également de la méthode de fabrication. Reste qu'une densité minimale est nécessaire : en dessous de 25 kg/m3, le confort n'est en général pas au rendez-vous. À l'inverse, attention aux densités très élevées, car l'effort à fournir pour déplacer le matelas sera à l'avenant. Sur les matelas à ressorts, plus ceux-ci seront nombreux, plus les différentes zones du matelas seront différenciées, avec un meilleur confort à la clé. Les ressorts ensachés apportent un plus en termes d'indépendance des couchages : on dérange moins son voisin lorsqu'on se retourne dans le lit.

 

Ferme ou souple ?

Aucune norme ne précise à quelles conditions un matelas peut être qualifié de « ferme », de « souple » ou autre. Chaque fabricant emploie ces mentions comme bon lui semble, selon ses habitudes ou ses orientations marketing. Notre test le montre, alors que tous les matelas évalués sont présentés comme « fermes », leurs comportements respectifs passent par toutes les gammes de dureté, de « très ferme » à « très souple ».

 

Faut-il essayer un matelas ?

Cela semble indispensable. En magasin, n'ayez pas peur du ridicule : allongez-vous sur les matelas qui vous tentent, à deux si l'achat est destiné à un couple. Déterminez d'abord quel type d'âme vous convient (mousse, latex ou ressorts) avant de tester quelques matelas. Dans l'idéal, votre coude ne doit pas trop s'enfoncer lorsque vous vous retournez (trop mou) et, lorsque vous êtes couché sur le dos, il ne doit pas y avoir d'espace entre les lombaires et le matelas (trop dur). Si vous êtes mince, attention aux modèles très fermes, qui pourraient vous occasionner des fourmillements. Pour le reste, tout est question de préférences personnelles. Sachez que certaines enseignes offrent des facilités du type « quinze nuits à l'essai » qui peuvent être utiles.

lisez aussi :

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

IMPORTANT! Pour laisser un message , il faut résoudre le petit calcul ( Désolé mais c est pour vérifier si vous êtes un humain...)

quel est le resultat de 5 + 13 ?
Please leave these two fields as-is:

.