La carence en fer : symptome, conséquence, traitement, aliment

categories Categorie: Non classé

 

La carence en fer est la carence nutritionnelle la plus fréquente et la première cause d'anémie. La fatigue, la pâleur et la chute des cheveux sont autant de symptômes de ce manque qui peut aboutir à une anémie, c’est-à-dire à une mauvaise oxygénation du sang. Voici quelques conseils pour éviter le manque de fer ou pour y remédier.

 

Le fer est l’un des minéraux que l’on trouve dans notre alimentation.

Il joue un rôle essentiel dans le transport de l'oxygène et la formation des globules rouges dans le sang. Il est aussi utilisé par notre organisme pour la fabrication de nouvelles cellules, d'hormones et de neurotransmetteurs.
Si nos besoins en fer sont généralement couverts par une alimentation équilibrée, chez les femmes, les règles peuvent faire perdre entre 15 et 25 mg de fer.
Les besoins quotidiens en fer sont également accrus pendant la Grossesse et se situent alors entre 30 à 50 mg par jour. 
Pour éviter une carence en fer, il faut privilégier des aliments riches en fer ou prendre des apports de fer médicamenteux sur prescription médicale.

A noter : un surdosage en fer est également nocif pour la santé ; c’est pourquoi ce type de traitement doit être prescrit par un médecin. 

 

Les consequences et symptômes d’une carence en fer

Une carence en fer se manifeste généralement par une Fatigue anormale, une baisse des aptitudes physiques et intellectuelles, une pâleur excessive du visage, une chute des cheveux et une moins bonne résistance aux infections. 
Sous sa forme la plus grave, cette carence peut entraîner une anémie : l’ensemble des organes est alors menacé par un manque de globules rouges et une mauvaise oxygénation.

L’absorption du fer

Le fer existe sous deux formes appelées "fer héminique" et "fer non héminique".
Le fer héminique, qui se trouve essentiellement dans les produits d'origine animale (viande et poisson), est 2,5 fois plus assimilable que le fer non héminique, d'origine végétale.
Par ailleurs, l'absorption du fer est favorisée si on l’associe à de la vitamine C : il est donc conseillé de consommer des fruits et des légumes au cours des repas pour que le fer contenu dans les autres aliments soit bien assimilé par l’organisme. 
Inversement, la consommation de Thé en dehors des repas.

 

 

Des aliments riches en fer

La viande rouge, le boudin, le foie et les autres abats sont de très bonnes sources de fer. Ils fournissent en effet du fer héminique dont plus de 25% est assimilé par l’organisme.
Les légumes secs (lentilles, pois, haricots…), les fruits secs et les céréales le sont un peu moins car ils fournissent du fer non héminique.

Contrairement à l'idée reçue, les végétaux comme les épinards ne sont pas les aliments les plus riches en fer. Mieux vaut miser sur la viande et surtout la viande rouge pour combler une carence en fer.

lisez aussi :

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

IMPORTANT! Pour laisser un message , il faut résoudre le petit calcul ( Désolé mais c est pour vérifier si vous êtes un humain...)

quel est le resultat de 5 + 2 ?
Please leave these two fields as-is:

.