quels sont les symptomes d une hernie hiatale – traitement naturel

categories Categorie: Non classé

 

La hernie hiatale est la plus fréquente des lésions du tube digestif et concernerait près d'un Français sur trois. Cette anomalie anatomique, qui favorise le reflux gastro-œsophagien, ne se traduit le plus souvent par aucun symptôme.

 

Qu'est-ce qu'une hernie hiatale ?

Une hernie hiatale correspond au passage d'une partie de l'estomac dans le thorax à travers le diaphragme. Une portion de l'estomac passe à travers l'orifice oesophagien du diaphragme, aussi appelé "orifice hiatal" ou "hiatus". 
Cette anomalie anatomique peut être intermittente ou permanente.
Il existe deux types de hernies hiatales : 

• la hernie par glissement est la plus fréquente (90% des cas) : la partie haute de l'estomac passe dans le thorax
• la hernie par roulement (10% des cas) : la portion la plus volumineuse de l'estomac passe à travers l'orifice diaphragmatique et forme une poche.

Certains facteurs comme l'obésité, la grossesse ou un raccourcissement de l'œsophage favorisent les hernies par glissement.
Les hernies par roulement sont plutôt liées à un traumatisme ou à un défaut congénital du diaphragme.

 

Quels sont les symptômes ?

Le principal symptôme d’une hernie hiatale est le reflux gastro-oesophagien qui se traduit par une sensation de brûlure derrière le sternum. En règle générale, la douleur augmente en cas de pression sur l'abdomen (en position allongée ou penchée en avant).
Même si le plus souvent une hernie hiatale ne se manifeste par aucun symptôme, certains signes peuvent orienter votre médecin vers ce diagnostic :

• dysphagie (douleur en avalant)
• douleur dans le creux de l'estomac 
• toux nocturne.

A noter : la fibroscopie œsogastrique est un examen qui permet de confirmer le diagnostic et rechercher des complications comme l’oesophagite.

 

En quoi consiste le traitement ?

En l'absence de symptôme ou de complication, une hernie hiatale ne nécessite aucun traitement. Certains conseils hygiéno-diététiques sont donnés afin de limiter le reflux gastro-oesophagien :

• fractionner ses prises alimentaires (faire 5 ou 6 petits repas plutôt que 2 repas copieux)
• ne pas se coucher tout de suite après les repas
• maigrir en cas de surcharge pondérale 
• ne pas porter de vêtement serré sur l'abdomen
• éviter les boissons gazeuses, les épices, les graisses, l'alcool, le café et le tabac
• surélever la tête du lit. 

Un traitement médical contre les reflux peut également être prescrit (anti-acides, inhibiteurs de la pompe à protons).
Un traitement chirurgical n'est indiqué qu'en cas de reflux gastro-œsophagien résistant au traitement médical, d'oesophagite grave ou de douleurs liées à une hernie par roulement.
Cette intervention chirurgicale consiste à replacer l’estomac dans l'abdomen et à redimensionner l'orifice hiatal.

lisez aussi :

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

IMPORTANT! Pour laisser un message , il faut résoudre le petit calcul ( Désolé mais c est pour vérifier si vous êtes un humain...)

quel est le resultat de 11 + 8 ?
Please leave these two fields as-is:

.