comment soigner La trachéite ? traitement – toux sèche

categories Categorie: Non classé

 

Trachéite, un nom qui fait peur, pour finalement rien d’alarmant. Une trachéite n’est autre qu’une inflammation de la muqueuse de la trachée, qui peut durer plus ou moins longtemps, selon les personnes. En effet, à l’image du rhume, certains peuvent en avoir un, un jour, et ne plus en entendre parler pendant une longue période, tandis que d’autres auront du mal à s’en débarrasser.

Les symptômes de la trachéite

Bien évidemment, le premier de tous, c’est la toux ! Une toux fréquente et incessante qui irrite la gorge et vous pousse à tousser pour vous soulager. Mais cela irrite en fait davantage et vous pousse à tousser toujours plus.

C’est un vrai cercle vicieux difficile à enrayer. Cette toux devient épuisante et augmente la nuit quand vous êtes allongé. Elle est aggravée par une atmosphère sèche ou enfumée. C’est au départ une toux sèche et douloureuse qui se transforme en toux grasse avec des crachats jaunes ou verts, puis blancs.

Ensuite, la voix, fatiguée, peut se voiler et s’enrouer. Et puis, à force de tousser, on peut avoir mal au thorax. Autre symptôme possible : la fièvre accompagne souvent une trachéite. Evidemment, il y a aussi un écoulement nasal important, appelé rhinorrhée.

 

Les causes de la trachéite

La trachéite de l'adulte est le plus souvent une affection aiguë et banale, survenant très souvent dans un contexte d'infection ORL virale, plutôt que bactérienne. Elle peut aussi être allergique et rythmée chaque année par la saison d'un pollen allergisant, ou encore déclenchée par l'irritation liée à la respiration d'une atmosphère chargée d'un produits volatil toxique : tabac, fumée, vapeurs de chlore…

 

Les traitements de la trachéite

Le plus souvent bénigne, virale et aiguë, la trachéite de l'adulte régresse spontanément en trois semaines à un mois environ. Durant ce laps de temps, elle fatigue et empêche de dormir. Humidifier la chambre, rehausser les oreillers, peut calmer et permettre de trouver le sommeil. Les antitussifs au stade de toux sèche peuvent soulager. Le tabac étant un facteur d'aggravation, l'arrêt du tabac, s'il n'est pas spontané, est fortement recommandé, de même que l'exposition autabagisme passif ou à des vapeurs toxiques. Si la trachéite est allergique, se doucher et se laver les cheveux avant d'aller dormir, et, lorsque c'est possible, laisser ses vêtements à l'extérieur de la chambre, améliorent la symptomatologie nocturne.

La trachéite est plus rarement chronique ; le cas échéant, elle est liée à une inflammation chronique (syphilis, tuberculose, toxique professionnel…), un traumatisme (intubation,trachéotomie…), une compression extrinsèque de la trachée (par un ganglion, une masse tumorale….), un corps étranger intratrachéal ou, très rarement, une tumeur trachéale bénigne ou maligne.

En cas de gêne pour respirer, ou bien si les symptômes persistent plus de 3 à 4 semaines, que les épisodes se répètent, ou que l'on est inquiet, il est recommandé de consulter un médecin ou un ORL pour se faire examiner.

lisez aussi :

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

IMPORTANT! Pour laisser un message , il faut résoudre le petit calcul ( Désolé mais c est pour vérifier si vous êtes un humain...)

quel est le resultat de 13 + 13 ?
Please leave these two fields as-is:

.